Archives de catégorie : outdoor

La révolution des vagues artificielles

Depuis quelques années, le monde de la glisse et des loisirs s’excite sur le principe des piscines à vagues.

Piscines à vagues nouvelle génération

Si le concept n’est pas nouveau, loin de là, on est maintenant très loin des remous ou ondulations des premiers parcs aquatiques.
Depuis que l’industrie du surf s’est vraiment penché sur la question, les projets de vagues artificielles se sont multipliés, avec plus ou moins de succès.

La révolution Wave Garden

C’est bien le principe de Wave Garden qui a tout changé.
La  » vague dans votre jardin » est apparue sur les réseaux sociaux et youtube entourée de mystère. Les images tournées au pays basque espagnol ont fait fantasmer tous les amoureux du surf ne vivant pas au bord de mer.
Pourtant, le monde des puristes n’a pas forcément validé le concept. D’aucun disant que l’on perdait l’essence même du surf, le côté aléatoire de la vague, la quête des conditions parfaites.
D’autres trouvaient la vague pas totalement satisfaisante.

Wavegarden-Aerial-view

Wave Garden a alors sorti une deuxieme version de sa vague. Avec une double aile permettant de surfer en même temps en gauche et droite, avec un système toujours alimenté de façon « green » et une multitude de petits plus très bien pensés, le principe de la vague artificielle était totalement validé.
La première Wave Garden ouverte au public fut enfin lancé dans la région de Liverpool en Angleterre. Pas forcément l’endroit le plus  » surf paradise » que l’on pouvait imaginer. Mais le SurfSnowdonia est un véritable complexe ludique accueillant donc le concept de Wave Garden.

Puis c’est à Austin au Texas que la deuxieme Wave Garden est apparue. Là encore, pas totalement la terre de surf la plus évidente, mais pourtant un vrai concept commercial réussi

La franchiseWave Garden propose donc aujourd’hui 3 vagues ( avec celle originelle de Gipuzkoa en Espagne. Mais elle annonce une vingtaine de projets  » dans les tuyaux » ( into the pipe) ce qui promet un véritable réseau dans les prochaines années.

La vague de kelly Slater

Le king du Surf a définitivement validé le projet de vagues artificielles world class en livrant un projet totalement abouti et incroyablement réussi. Le monde du surf est unanime sur la qualité de la vague générée par son concept. Les premières images de sa piscine a vague ont fait le tour du monde du web fin 2015.

La Kelly Slater Wave Company venait donc chassé dans le jardin de la Wave Garden ( ok jeu de mot facile) avec une vague plus technique, destinée aux surfers !

La réponse Wave Garden 2017 : La wave garden Cove

La réponse du pionnier vient de tomber, avec une orientation plus ludique. La nouvelle Wave Garden permet de proposer une vague surfable toutes les 8 secondes !
La vidéo ci dessous annonce 1000 vagues par heure ! ( 1 heure = 60 minutes = 3600 secondes )

C’est encore un vélo

Quand on aime le sport outdoor, la montagne et la techno, il y a fort à parier que l’on parle à un moment ou un autre de VTT.

C’est d’autant plus vrai quand on s’intéresse comme nous aux nouvelles tendances et innovations diverses dans ce secteur.
Alors amateurs de belles choses, nous voulions parler aujourd’hui de la marque de VTT Svobikes.

Le slogan de la marque est simple :

Oubliez tout ce que vous saviez du VTT

Le dernier né de la marque présente tellement de données mécaniques que l’on pourrait se croire dans un test de moto :

Boites de vitesse 14 rapports spécialement étagés pour la pratique tout terrain
Suspensions hydropneumatiques
Roues jantes carbones
Tige de selle téléscopique hydrolique avec commande au guidon
Transmission a courroie carbone

L’idée est de proposer un vélo ultra technique mais sans toutes les contraintes des réglages et entretien spécifique.

LA FIN DES DÉRAILLEURS

fin-derailleur

Boîte de vitesse Rohloff 14 vitesses et courroie Gates carbon drive garantissent une transmission silencieuse, fiable, souple et réactive.
Tous les SVO bikes sont conçus exclusivement pour cette transmission spécifique et répondent à un cahier des charges exigeant. Il ne vous reste qu’à pédaler!

Apple Watch Nike +

Voici l’objet pour « connecter » avant noël (*) 2 tribus qui se croisent de plus en plus souvent : les amateurs de running et les geeks ultra connectés.

apple-watch-nike

Dans le bureau de l’agence, difficile de déterminer quelle est la tribu la plus représentée. Par contre, il fut facile de voir l’effet de la nouvelle montre Apple sur les 2 camps ! ( PS : nous ne l’avons pas eu entre les mains)
Voici donc la collaboration entre l’Apple Watch et l’application Nike + bien connu des pratiquants de running.

Le projet commun

Il s’agit donc du lointain remplaçant des bracelet Fitbit et Jawbone ainsi que des bracelets Nike Fuelband.
Le transfert lors du mercato techno de développeurs et chefs produits entre les marques ne laissait guère de doute sur le travail collaboratif en cours.

Le look de la montre

Le cadran reprend le cadran originel de l’Apple Watch comme l’ensemble des montres de la Serie 2
Le bracelet en fluoroélastomère est beaucoup plus adapté au sport que les précédent. Plus léger et résistant ( ça changera des bracelet Suunto, 3 eme cassé !), ce bracelet est une évolution de l’Iwatch Sport précédente avec une nouvelle matière et surtout une perforation permettant une meilleure élimination de la sueur.

les couleurs Apple Watch Nike Plus
Proposée en 2 tailles de boitier en alu ( 38 mm et 42 mm) et quatre combinaisons de couleurs pour le bracelet Sport Nike :
noir/volt, noir/gris froid, Argent pâle/blanc et argent pâle/volt.

Inter connectée entre membres du club

La nouvelle iWatch est bien évidement connectée avec l’application Nike + Run Club
En plus de l’ensemble des infos de l’application de Nike, il existe une interaction intéressante entre les membres du club.
La montre embarque un programme d’entrainement et de d’interaction aidant à la motivation quotidienne.
Cela passe par des rappels réguliers de la montre selon les plans d’entrainement et les alertes créées ( alerte météo par exemple, mais aussi entrainement entre membres du club)

App Excercice

La montre Apple Nike propose donc de choisir parmi 12 plans d’entraînements selon les sports et les pratiques.
Bien sur, elle permet de continuer à utiliser les apps préférées.
Pour consulter ces différentes application, elle propose deux écrans spécifique à Nike +, personnalisable avec des éléments de l’app ( météo, cardio etc…)

Indépendante

Comme toute la Serie 2, plus besoin d’être connecté à son iphone pour utiliser la montre.  Elle prend son indépendance grâce à un GPS intégré et tous les capteurs hyper sophistiqués ( accéléromètre, gyroscope, cardio…)

Les plus

Annoncée étanche jusqu’à 50 mètres mais avec de nombreuses restrictions d’utilisation, elle est donc utilisable en Triathlon par exemple
Avec son écran très lumineux pour une bonne lecture en toute circonstance la nouvelle montre affiche ici une évolution attendue par les sportifs.

Les moins

A la lecture des capacités de la montre, l’éutonomie de course d’environ 5 heures est clairement insufisante. Ou plutôt elle montre que le public visé est plutôt pratiquant moyen geek que sportifs purs. Elle n’est donc pas là pour rivaliser avec les montres sporties connectées ( Suunto, Pulsar, Garmin…)

Le prix

Elle est vendue à partir de 419 €

 

Apple Watch Nike +

Apple Watch Nike +Apple Watch Nike +

 

 

*Elle avait été révélé lors du dernier keynote en même temps que les nouveaux Iphone 7 et 7+ et toute la polémique classique sur les produits Apple, au point de passer quasi inaperçue dans la masse d’informations. D’autant que même dans la gamme Watch Series 2, elle n’était pas forcément mise en avant.

Terra Drop, la caravane tout terrain

Chez Innovation et Design, nous sommes toujours partagés entre le côté geek de nos découvertes et le besoin de « réèl », de « nature » et de « wild ».
Pas plus tard qu’hier, une longue conversation ( pas très bonne pour la productivité mais bon..) s’est engagée entre nous sur la notion de trip !
Tous parmi nous aiment le concept de partir.
Mais partir comment ? Avec l’âge, les notions d’aventure et de confort s’entrechoquent pour donner des positions assez divergentes.
Camper au bord du spot de surf ou bien calé dans un van ?
Partir en montagne en autonomie ou bien chercher le bon hôtel sympa ?

Il n’y a pas de « bonne » réponse.
Chacun d’entre nous adapte ses envies à ses possibilités(et l’état de son dos). Mais il existe aussi parfois des réponses technologiques et design assez surprenantes.
C’est là que nous nous sommes rappelé de la présentation des caravanes de Teardrop par la société Oregon Trailer.

Caravane Terra Drop

Et hop, le sujet à vite divergé vers la rédaction de ce billet.
En effet, la solution Terra Drop semble convenir à tous :

C’est assez roots pour ceux d’entre nous qui déteste la notion de caravane/camping des flots bleus.
Mais elle convient aussi a ceux (et celles) qui rechignent à dormir sur un matelas en mousse de quelques millimètres en remettant la moustiquaire en place toutes les 10 minutes.

Terra Drop, la solution caravane 4×4 !

terra-drop-04

Voila LA solution qui a séduit tout le monde. La mini caravane au design super branché, et qui s’adapte à nos modes de circulation, c’est à dire de la piste, des lieux un peu retirés et du chargement à prévoir.
Ca reste confort sans céder le look baroudeur.
Ca ressemble preque à un jouet playmobil tellement l’objet est bien pensé mais simple d’utilisation.

Terra Drop, caravane ou tente?

terra-drop-07

De façon factuelle, c’est une caravane.
Donc un espace de sommeil clos, étanche, et « confortable ». Comme les caravanes, elle est dotée d’aménagement intérieurs mais cela reste forcément rudimentaire ( et on adore ça !) .
Autre notion importante, c’est pour 2 personnes et basta !
Mais le toit ( bas) permet aussi d’installer une tente de toit sur la galerie. Galerie bien pratique pour certains d’entre nous afin de transporter les surfs, windsurfs, VTT et autres jouets encombrants.

Petit mais costaud

Les dimensions parlent d’elles-même : 1,5 m de large ( bon le lit en 180, c’est mort !) 1,2 m de hauteur et 2 m 40 de long, cela donne une idée du côté compact de l’engin !

Autre avantage, elle est plus légère qu’une remorque classique. Son poids moyen avec le minimum d’option est inférieur à 500 kg ( 700 kg maxi en full option)

Châssis en acier tube carré, traité, et roues renforcés pour une utilisation 4×4 ou plutôt tout chemin, cette mini caravane devient l’objet tracté que tous les SUV peuvent tirer, sans se soucier des considérations matérielles.  C’est un peu l’extension naturelle de la voiture.

Super équipée

La caravane TerraDrop est équipée comme une grande.
Un réseau éléctrique connectable pour fournir de la lumière, un espace « cuisine » en extérieur parfaitement pensé, des rangements intérieurs suprenant malgré la petite taille de l’engin…le programme est parfaitement réflechit

Et donc le prix ?

Voila le moment fatidique. Parce que, honnêtement, on en veut tous une !
La caravane vaut 13 500 $ ! C’est beaucoup et pas grand chose, si l’on compare au prix d’une caravane « classique » neuve.
Mais autre soucis, c’est fabriqué aux USA, il faut 6 à 7 mois d’attente et nous n’avons toujours pas trouvé d’importateur français.

A noter que la société Oregon Trailer propose d’autres modèles comme la Frontear et son look old school us, la Do Drop en modèle réduit, et de multiples options pour une remorque custom.


terra-drop-02 Caravane Terra Drop terra-drop-04 terra-drop-05 terra-drop-07

SAMSUNG CSC
SAMSUNG CSC

terra-drop-09 terra-dropt-06

Photos et infos sur le site  Oregon Trailer.
A lire aussi, le site TearDrop travel